Stimulation de la tolérance par le blocage sélectif CD28
 

Investigateur Principal : Dr. Bernard Vanhove PhD, Pr. Gilles Blancho, MD.

Inserm, UMR 1064, ITUN, CHU de Nantes

 

Notre groupe a montré que les antagonistes de CD28 sont des candidats médicaments pouvant constituer une alternative aux traitements actuels en transplantation (Poirier et al, 2010, Zhang et al, 2011, Poirier et al, 2012).

Leur mécanisme d’action passe par l’inhibition de la costimulation positive du lymphocyte T (CD28-CD80/86) sans bloquer la costimulation négative (CTLA4-CD80/86) nécessaire au contrôle de la réactivité des cellules T effectrices et à la fonction des cellules T régulatrices.

Le bénéfice clinique escompté est un meilleur contrôle du rejet aigu en absence d’inhibiteurs des calcineurines et l’induction de mécanismes régulateurs permettant également l’installation d’une tolérance immunologique. En collaboration avec Effimune, une société de biotechnologie spinnoff de l’ITUN, nous avons développé FR104, un anticorps humanisé monovalent Fab’-pegylé, antagoniste de CD28.

Dans le cadre du Cesti, nous allons réaliser des essais pré-cliniques et un essai thérapeutique de phase I/II en transplantation rénale dans le but d’évaluer la sécurité, la tolérabilité et la pharmacocinétique de FR104.

Les impacts de ce projet sont scientifiques, avec la démonstration de l’inductibilité de mécanismes régulateurs, et médical, en ouvrant la voie à des essais de phase II qui permettront l’application d’une nouvelle stratégie thérapeutique.

 

 
 

Selective CD28 blockade by FR104

   
   
st42_vimeo{22114842}   
FR104 by Effimune - ©Armelle Hiance / Studio ah!